Jardinage urbain – expérience

Dans notre résidence existe un « jardin d’agrément »… Attention, il n’est pas fait pour que les enfants y jouent : d’ailleurs des messages dans les ascenseurs le rappellent régulièrement (« ne laissez pas vos enfants courir et crier dans le jardin svp ». Je passe tous les jours sur le chemin du boulot devant une petite cour un peu à l’écart, où se trouvent 3 pots. Je les ie003surveillaient depuis plusieurs mois pour vérifier que rien n’y était planté… quel dommage ! alors que moi je manque de place sur le balcon. J’avais comme projet d’y mettre quelque chose, inspirée par les incroyablescomestibles.

Quelques mots de cette initiative citoyenne et conviviale : faire pousser des légumes un peu partout dans les espaces communs d’une ville et les partager avec tous. J’aime assez cette idée qui réhabilite l’idée des « communs » médiévaux où l’on faisait paître les cochons dans la forêt, où l’on pouvait ramasser les bois mort tombé, etc.

J’aime aussi les initiatives consistant à fleurir et végétaliser des espaces urbains parce que les espaces verts sur le béton, ça fait du bien ! Découvrez la guerilla jardinière en France… Ces initiatives sont malheureusement souvent combattues ! exemple devant la BU Droit-lettres de Grenoble avec un jardin partagé, il est vrai, ouvert illégalement, mais bon ce ne sont pas les pelouses qui manquent sur le campus de St-Martin-d’Hères alors quelques m² en moins… découvrez Les jardins d’Utopie ! Les exemples sont heureusement légions, je m’inscris dans cette continuité !

Je profite de la visite de Mymy la Vosgienne pour me lancer dans ce projet un peu fou (n’a-ton pas idée de sortir de son balcon pour aller dans un espace public !) :

DSC_0066 (531x800)Armées d’un peu de terre, d’une pelle, de quelques graines et de plants de tomates, d’un arrosoir et de l’appareil photo nous voici parties à l’assaut des trois pots tous moches !

On enlève rapidement les vilaines herbes. Mymy trifouille avec la pelle, essaye tant bien que mal de briser les vieilles mottes toutes tassées :

DSC_0070 (531x800)

On découvre une pauvre fougère fort délaissée à qui on donne un peu de compagnie :

DSC_0074 (800x531) DSC_0073 (800x531)

Je sème enfin les graines du mariage de Kotkot et Kodek !!! J’ai hâte de savoir quelles plantes vont en sortir !

DSC_0071 (800x531)

L’idée c’était d’y mettre les plants de tomates supplémentaires (il m’en reste toujours un, si un parisien est volontaire pour héberger un plant de tomate chez lui faites signe !) en espérant qu’ils ne soient pas arrachés par le gardien et qu’ils puissent produire tranquillement.

DSC_0075 (800x531) DSC_0076 (531x800) DSC_0077 (800x531) DSC_0081 (800x531) DSC_0084 (800x531)

Beaucoup d’arrosage :

DSC_0067 (800x531) DSC_0069 (800x531)

Et voilà le travail !

DSC_0088 (800x531)J’essaye de passer en rentrant du travail pour y mettre le fond de ma bouteille d’eau… mais je crois qu’il va falloir descendre avec un arrosoir, ça fait si longtemps qu’il n’a pas plu !!!

Merci à Mymy pour sa participation et son apparition dans « lebalcondelajungle »

urlJe vous laisse avec un reportage à voir, c’est magnifique. Dans Silence ça pousse, à partir de la minute 20’48 vous pourrez admirer du Street green art : de l’art avec des végétaux en milieu urbain. A voir absolument !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s